AZAR fait bien les choses   11 juillet 2015

Le Prototype AZAR

Un des sujets de prédilection de la commission Espace Aérien a toujours été l’amélioration de la préparation des vols, des briefings, avec la recherche de NOTAM et des SUP AIP.

Nous avons eu plusieurs fois l’occasion de reprocher au SIA le manque d’ergonomie de son site internet, qui rend cette recherche fastidieuse, puisque pour préparer un briefing vélivole il faut analyser parfois une centaine de messages, dont la plupart ne nous concernent pas, au risque de louper l’information importante. Nous n’avons eu de cesse de militer pour la création d’un outil graphique et interactif permettant de visualiser l’information aéronautique sur une carte.

Le SIA nous a entendu puisqu’un prototype nommé AZAR est testé depuis 2013 avec la participation des Fédérations du CNFAS. Il permet de voir les NOTAM sous la forme de grands cercles verts illustrant leur portée géographique et de cliquer dessus pour en lire le contenu. On y voit aussi les ZRT, avec leur forme réelle, et les tronçons du réseau Très Basse Altitude prévus d’être actifs (RTBA-AZBA). Il est bien entendu possible d’utiliser des filtres et de restreindre la visualisation aux NOTAM et SUP AIP intéressant le créneau de vol projeté.

L’ergonomie de AZAR n’est certes pour l’instant pas au niveau de ses concurrents “privés” que sont F-Aéro et Mach 7, mais il présente deux arguments de taille :

premièrement il s’agit de la “source officielle de l’information aéronautique”, deuxièmement il s’agit de la première fois que l’on s’efforce de géolocaliser les NOTAM. Les autres sites ne présentent sur leurs cartes que les NOTAM d’aérodrome et font l’impasse sur les NOTAM FIR (présentés sous forme de liste chez F-Aéro).

Hélas, cela fait donc deux ans que l’on teste, et AZAR n’est toujours pas utilisable par le grand public. S’agissant d’un outil indispensable à la sécurité des vols, il serait temps que la DGAC mette à la disposition du SIA des moyens nécessaires pour que AZAR passe au stade opérationnel !

Mais ne désespérons pas. La FFVV a augmenté le nombre de ses testeurs à six afin d’évaluer ce que peut donner cette application en club et proposer des modifications adaptées aux vélivoles. L’équipe du SIA est dynamique, elle fait constamment évoluer son prototype et annonce une version “pré-opérationnelle” pour bientôt. Nous sommes impatients !

 

Tags : , ,
Cette entrée a été publiée le samedi 11 juillet2015 à 21 h 14 min, et rangée dans Info Aéro. Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée via son flux RSS 2.0.Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien depuis votre site.

Aucune réponse

Laisser un commentaire